Exemples de pratiques managériales innovantesL’innovation managériale dans le monde

Exemple de pratiques managériales basées sur la confiance, l’engagement, le bien-être, l’agilité, la collaboration, la créativité.
DIGIT'AGILE

L’innovation managériale répond à des attentes d’optimisation de la productivité, de la qualité et de la performance et/ou à des attentes d’autonomie et de bien être au travail des collaborateurs. L’innovation permet à l’entreprise de se démarquer de ses concurrents. Elle peut également permettre d’améliorer la productivité, réduire les coûts ou encore établir de nouveaux partenariats. 

Les pratiques managériales innovantes, un effet de mode ou une nécessité ?

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à vouloir s’engager dans des pratiques managériales innovantes. Pourquoi ? De nos jours, l’innovation a une place importante dans le développement d’une entreprise. L’entreprise d’aujourd’hui doit faire face à une concurrence toujours plus accrue et à des clients toujours plus exigeants et informés. Les entreprises n’ont plus d’autre choix que d’innover et aussi en matière de management pour mieux Manager l’innovation.

Pourquoi parle-t-on toujours d’innovation managériale ?

Le management a évolué depuis plus d’un siècle. Le terme d’innovation est -il toujours d’actualité dans ce cas ? Les entreprises ont besoin de mobiliser des aptitudes humaines autres que les compétences techniques pour rester compétitive. La dimension humaine est donc devenue un pilier dans l’entreprise d’aujourd’hui. Par conséquent, le management de l’innovation est un autre style de management plus que nécessaire à la survie des entreprises.

Management basé sur la confiance

La confiance au sein des entreprises repose sur la fiabilité et la transparence des informations communiquées, une adéquation entre ce qui est dit et ce qui se fait au niveau de la direction ou du management, le respect des engagements et des promesses.

Les employés d’abord, les clients ensuite.

Publication de Vineet Nayar « Employees First, Customers Second: Turning Conventional Management Upside Down » (Harvard Business Press, juin 2010)

HCL (Hindustan Computers Limited) est une des plus grosses entreprises indiennes active dans le des technologies de l’information. Comme de nombreuses multinationales, le management y est pyramidal. L’accès au PDG ou au top management est rare et difficile, ce qui peut diminuer l’investissement des salariés qui peuvent penser être des pions dans le système.
Pour remédier à cela, HCL a mis en place le réseau « U&I » sur lequel les membres de la direction, PDG compris, s’engagent à répondre aux questions qui leurs sont posées. L’objectif est de favoriser la liberté d’expression et de prendre tout de suite en compte les doutes et les préoccupations de tous les collaborateurs.

Management basé sur la responsabilisation et l’engagement

En faisant comprendre aux collaborateurs la stratégie et le sens de la démarche à laquelle l’entreprise s’attèle, le collaborateur a le choix entre la pleine implication ou non dans cette démarche. Par conséquent, de tous les acteurs de l’entreprise naît l’engagement et le sens des responsabilités.

Chacun se sent responsable de ce qu’il a décidé, pas de ce qui a été décidé pour lui.

The Morning Star Company est une entreprise californienne spécialisée dans la transformation de tomates. Dans cette entreprise, ce sont les salariés et non pas les managers qui fixent les objectifs. Pour ce faire, ils rédigent des lettres d’entente regroupées dans le réseau social d’entreprise auquel tous les salariés peuvent accéder. L’engagement mutuel généré par ces lettres engendre une véritable dynamique coopérative et les objectifs atteints sont plus élevés que lorsqu’ils sont décidés unilatéralement par un manager.

Management basé sur le bien-être au travail

La source du bien-être au travail repose essentiellement sur :

  • les activités effectuées dans le cadre du travail ainsi que l’implication personnelle
  • le climat social dans lequel se déroule le travail effectué.

Google, le géant américain reste indétrônable dans le classement des entreprises américaines où il fait bon travailler. En plus des nombreux avantages et un management très horizontal, les collaborateurs peuvent disposer de 20% de leur temps de travail à un projet autre que leur activité principale. Ce temps peut aussi être utilisé pour rejoindre une autre équipe ou prendre des fonctions annexes. Les collaborateurs ont alors la pleine liberté de gérer leur temps de travail contribuant ainsi à également instaurer une auto-responsabilisation.

Management basé sur l’agilité

Dans le contexte économique et social actuel, la pression de la concurrence force les entreprises à revoir leur modèles pour être plus flexible et réactive. Il est alors nécessaire que les dirigeants ou les managers soient forces d’adaptation et d’anticipation, afin d’insuffler à leur organisation la capacité de se mouvoir dans une dynamique collective efficace.

Désolé, Madame Cliente, je ne peux pas traiter votre demande. Elle a été envoyée au siège et je n’ai pas les informations à ma disposition.

Semco, entreprise familiale brésilienne à l’origine spécialisée dans la fabrication de pompes à chaleur est au bord de la faillite dans les années 80. Pour faire redémarrer l’entreprise, le repreneur décide de booster la créativité de ses collaborateurs en leur laissant plus de liberté. Concrètement, tous les collaborateurs sont incités à innover, faire circuler les idées d’un service à l’autre afin de partager leurs savoir-faire. Ces échanges ont permis de proposer des nouveaux produits et de s’ouvrir à de nouveaux marchés.

La grande difficulté de mise en place du management de l’innovation

Au final, toute la difficulté de mise en place de ces pratiques managériales innovantes réside dans la capacité des managers et des dirigeants à accepter de nouvelles idées. C’est un comportement qui est difficile à faire évoluer, plus par peur du changement et des échecs que par manque de conviction sur les améliorations qui peuvent en découler.

Coaching organisation
Coaching managérial